INTERVENTION D’ISABELLE MAHIEU

CONSEIL MUNICIPAL DU 06 AVRIL 2018

Madame le Maire, mes chers collègues,

À Lomme, le changement du fonctionnement de la démocratie participative a été, comme à Lille, jugé nécessaire.

Cette délibération prévoit donc de bâtir un atelier citoyen – à Lille, ce sont des ateliers de quartier – ; de créer un label « le labo citoyen » – à Lille, c’est un label « projet concerté » – et de construire une plate-forme numérique comme à Lille.

Sans revenir sur l’excellente intervention que Philippe DUEZ, représentant du groupe Un Autre Lomme, a faite au conseil communal où il a clairement exprimé les raisons de son opposition à cette réforme, on peut ici, à Lille, se demander pourquoi cette réforme n’a pas été incluse dans celle de Lille, alors qu’il y a des similitudes évidentes et que c’est à Lille que la délibération doit être validée.

N’aurait-on pas dû unir les forces, ce qui était, me semble-t-il, le but de la fusion des communes ?

Il serait quand même temps, 17 ans après, de mutualiser enfin tous les moyens pour éviter aux services lommois de faire le même travail que les services lillois et inversement.

Je le répète d’ailleurs régulièrement en commission d’appel d’offres où des marchés distincts sont encore passés.

Je dois quand même reconnaître en toute honnêteté que, à force de dire et de redire, la situation s’est améliorée, mais souhaitons qu’il ne faille pas attendre encore 17 ans pour avoir un système harmonisé de démocratie participative alors même que les Lommois sont depuis 2001 des Lillois, même si certains tardent à le reconnaître.

C’est d’ailleurs certainement la raison pour laquelle cette délibération passe dans le dossier de Lomme au lieu de passer dans celui de la citoyenneté.

Je rappelle que le budget de Lomme passe avec le budget de Lille et que le PLU de Lomme passe avec le PLU de Lille.

Pourquoi donc la démocratie participative lommoise est-elle traitée différemment ? Peut-être pour éviter le débat qui aurait eu lieu lors de sa présentation en comité citoyenneté.

Il aurait d’ailleurs été intéressant d’avoir la position de Walid HANNA sur le sujet, mais il est absent aussi comme Roger VICOT. C’est donc peut-être vous, Madame le Maire, qui me répondrez.

Nous voterons contre cette délibération et également contre la 133, pour les mêmes raisons que le groupe Un Autre Lomme.

Je vous remercie.

Mme LE MAIRE.- La seule chose que je peux vous répondre, Madame MAHIEU, c’est que vous n’arrêtez pas de nous expliquer qu’il faut une démocratie participative la plus proche du terrain, la plus décentralisée possible. Je ne comprends donc pas comment vous pouvez vous étonner que la Ville de Lomme, ville associée de Lille, ait une démocratie participative propre, proche des habitants et correspondant à leurs réalités.

Mme MAHIEU.- Ce n’est pas contradictoire.

Mme LE MAIRE.- Eh bien si !

Mme MAHIEU.- C’est comme si vous disiez que la démocratie participative votée à Lille ne pouvait pas s’exercer parce qu’il y a plusieurs quartiers.

Share This